mercredi 21 novembre 2012

Au nord de la rue St-Joseph, une urgence d'intervenir

Saint-Roch ne s'arrête pas à la rue Saint-Joseph.  Près de trois cents propriétaires y demeurent dans les îlots centraux du quartier à l'exemple des copropriétés les Lofts de la Couronne, du Domaine des Berges, le Havre St-Charles (rue des Chalutiers), les petits unités de copropriété sur les rues de la Reine, des Commissaires, Prince Édouard et Dorchester, en plus des nombreux propriétaires occupants qui y rénovent de plus en plus. Sur les rues Dorchester et la Couronne,dont des milliers de personnes y passent tous les jours, c'est un laisser-aller à plusieurs endroits. il y a là dichotomie ou déchirure urbaine à améliorer .

 Comme le tramway n'est pas pour demain, que la municipalité n'a pas d'intentions connues de lancer un programme majeur de subventions et qu'avoir des logements sur les rues principales ne suscite pas d'intérêt marqué pour le moment, il faudrait améliorer l'environnement immédiat des rues principales et y instaurer des mesures pour y améliorer la qualité de vie. L'approche "bâtir et ils vont venir" ne peut pas fonctionner. Il faut investir d'abord sur la qualité de vie à même le futur PTI et les gens viendront y habiter dans les secteurs s'y prêtant le mieux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire